Les bienfaits de la pause

 

Parenthèse indispensable pour être productif au travail, la pause s’avère autant importante pour notre cerveau que pour l’entreprise.

Comment favoriser le développement de ce temps de récupération ? Quels sont les bienfaits de la pause ?

 

Le cadre légal de la pause au travail

Peut-être ne le savez-vous pas, mais la pause s’inscrit dans le cadre légal du Code du Travail.

En effet, selon l’article L.3121-33, un salarié doit bénéficier d’une pause minimale de 20 minutes dès le moment où le temps de travail continu atteint les 6 heures.

Son employeur a également l’obligation légale de lui accorder ce moment off. 

Les atouts de la pause au travail

De plus, chaque entreprise dispose souvent d’une convention collective.

Celle-ci peut prévoir un temps de pause plus long et les modalités pour la prendre varient d’une société à une autre.

 

Pour ceux qui aiment les données chiffrées, il faut que :

  • 70 % des Français prennent une pause-café sur leur lieu de travail ;
  • 80 % d’entre eux aiment y retrouver leurs collègues et échanger avec eux ;
  • 65 % d’entre eux en profitent pour discuter avec leur hiérarchie ;
  • 95 % pensent que la pause est nécessaire pour retrouver une productivité dans leur travail.

 

En règle générale, le temps de pause en France est de 22 minutes sur un temps de travail quotidien.

 

Les avantages de la pause au travail

Savez-vous qu’au bout de 20 minutes de travail en continu, le cerveau perd déjà 1/3 de sa capacité de concentration ? Quand on prolonge une tâche jusqu’à 50 minutes, c’est tout simplement la moitié de votre concentration qui n’est plus au rendez-vous.

Et ce chiffre ne prend pas en compte les instants où l’on est dérangé dans notre tâche par un collaborateur ou un élément extérieur.

Alors pourquoi prendre une pause s’avère nécessaire, voire indispensable ?

Voici quelques bienfaits à prendre en considération : 

 

La pause vous fait gagner en productivité

En effet, ne pas quitter son lieu de travail comme son bureau de peur de prendre du retard est une fausse excuse et une erreur qu’il ne faut pas commettre.

Concrètement, en quittant votre bureau, en sortant de votre cadre de travail, même quelques minutes, votre cerveau va commencer naturellement à renouveler sa capacité de concentration.

 

La pause booste votre créativité

N’avez-vous jamais fait cette expérience ?

La pause booste l’activité créative.

Tandis que vous êtes en train de plancher sur un sujet sans en voir une issue favorable, il suffit que vous alliez aux toilettes, trier des dossiers ou simplement prendre une bouffée d’air pendant quelques instants 

pour qu’une nouvelle idée germe dans votre esprit.

 

Une fois encore, en sortant de votre cadre habituel de réflexion, vous êtes à même d’adopter de nouvelles perspectives.

 

La pause favorise le calme

Faire une pause ne signifie pas ne rien faire pour autant.

Ce n’est pas parce que vous n’êtes plus devant votre écran ou à votre bureau que vous ne pouvez pas faire autre chose.

Seulement, vous trompez votre cerveau en le divertissant, en lui proposant autre chose.

Ainsi, une activité créatrice comme le bricolage ou un sport comme la marche ou le running permet d’avoir un impact positif sur votre cerveau, lequel recharge immédiatement ses batteries.

 

En changeant votre activité pour quelque chose de moins sollicitant intellectuellement, vous éclaircissez vos idées, vous prenez du recul sur ce que vous faites.

 

La pause favorise la communication

Quand on est à 100 % dans son travail, on n’a pas toujours le temps de discuter avec ses collègues, encore moins avec sa hiérarchie.

La pause favorise les échanges sociaux.

Alors, pour quelques minutes, prenez ce temps bénéfique pour vous comme pour vos interlocuteurs.

Soudain, vous voilà disponible à leurs yeux, vous êtes à leur écoute comme ils le sont pour vous.

 

Ce temps off dans votre travail est une opportunité de créer et de renforcer des liens sociaux qui sont autant bénéfiques pour vous que pour l’entreprise in fine.

 

La pause préserve votre santé

C’est un point auquel on ne pense pas automatiquement, mais la pause permet de préserver votre capital santé.

Alors que le stress et les autres risques psychosociaux ont indéniablement un impact négatif sur la qualité de vie au travail (augmentation de la tension artérielle, contraction de maladies cardiovasculaires, troubles de la concentration, dévalorisation, etc.), faire un break permet de reprendre son souffle.

 

Vous participez ainsi à entretenir votre hygiène de vie au travail en prenant ces quelques minutes pour vous, pour votre esprit comme pour votre corps.

 

On le voit, quelle que soit l’activité : si l’on ne prend pas de pause, le cerveau continue à « travailler » et peut rapidement entrer en suractivité.

Cela induit immanquablement une baisse de l’attention, une baisse de la productivité et de l’efficacité et une possible augmentation d’accidents sur votre lieu de travail.

Alors, faut-il vraiment attendre les premiers signaux d’alerte avant de s’arrêter quelques minutes ?

 

La pause participe au bien-être en entreprise, à la santé des uns et des autres, mais aussi à celle de l’entreprise.