Aperiri vivendum has in. Eu fabellas deseruisse mea, hinc solum tractatos vim ad, ut quem voluptua nam. Ei graeci oblique perci.

Recent Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

Image Office Blog

Environnement de travail et performance : 3 conseils simples pour améliorer votre environnement de travail

L’environnement de travail joue un rôle essentiel dans la performance d’une entreprise ou la productivité des salariés, pour comprendre pourquoi, il faut d’abord revenir sur certains constats clés réalisés au cours de ces dernières années :

De nouveaux rythmes et modes de travail auxquels les entreprises doivent faire face

 

Tout le monde en parle : l’impact de la génération Y (ou Millenials) et de la génération Z sur le monde du travail est sans précédent depuis les 5 dernières années.
Leur rapport au management, leurs visions et craintes sur la société, ont pu quelque peu inquiéter, sinon bousculer certaines structures et leurs managers. Plus important encore, leur manière de travailler. C’est bien cela qui a le plus déstabilisé les organisations : de nouveaux rythmes sont à prendre en compte !

En effet : finie la journée de 9h-18h, avec une grosse pause déjeuner entre 12h et 14h, comme c’était le cas pour les baby-boomers ou les générations X.
C’est ce que décrit très bien l’agence MRY dans son étude “The New Micro leisure qui compare les modes de travail et loisirs des différentes générations :

 

Journée type des baby-boomers ou génération Y

Journée type des générations X et Z

 

Et la différence est flagrante : une journée de travail est beaucoup plus morcelée, mais peut dans le même temps aussi bien commencer plus tôt et s’étendre plus longtemps dans la soirée. On parle de multi-tasking, de micro-pause, de micro-leisure, tous ces éléments qui font que les journées sont aujourd’hui fragmentées, interrompues à plus d’une dizaine de reprises. Ce qui signifie également que la concentration, et potentiellement la productivité peuvent en être affectées.

C’est dire toute l’importance de s’adapter pour attirer, satisfaire et retenir les talents et nouvelles générations.

Certains n’hésitent pas à parler de “rébellion des millenials, comme nous le décrit Change The Work pour Pwc, qui a dû changer en profondeur et rapidement l’environnement de travail offert aux collaborateurs, afin de faire face à ces nouveaux modes de travail.

 

Un impact clair de l’environnement de travail sur la performance des entreprises

Les recherches menées en neurosciences par Steelcase mettent en lumière la nécessité d’optimiser l’environnement de travail afin de favoriser la performance des entreprises.

“Pour favoriser le bien-être, il convient d’offrir aux employés une diversité d’espaces de travail, parmi lesquels ils sont libres de faire leur choix”

indique Nicolas de Benoist, membre du comité exécutif de Steelcase.

 

 

 

 

La synthèse des recherches de l’équipe Steelcase a permis de définir six dimensions dans la notion de bien-être, qui peuvent être influencées par la conception de l’espace :

  1. Optimisme – Promouvoir la créativité et l’innovation
  2. Pleine conscience – Implication totale
  3. Authenticité – Être soi-même
  4. Appartenance – Se sentir relié aux autres
  5. Sens – Avoir des objectifs
  6. Énergie – Être dynamique et motivé

Par ailleurs, les recherches en neurosciences démontrent que pour être efficace, le cerveau d’un collaborateur doit pouvoir se concentrer, se régénérer et s’activer.

 

Alors quelles actions simples et à moindre coût les entreprises peuvent-elles mettre en place pour créer un environnement de travail favorable à une meilleure performance ?

3 conseils pour améliorer votre environnement de travail :

 

1. Faites ressortir l’architecte d’intérieur qui est en vous !

Sans budget, il est parfois difficile d’améliorer entièrement son lieu de travail. Il existe pourtant des astuces assez simples et à moindre coût:

Ré-agencez vos locaux… avec l’existant !

Modifier l’agencement, changer la configuration, on bouge un ou plusieurs bureaux,


on déplace une plante par ici, on fait le choix d’égayer les murs d’affiches, de mots inspirants, de tableaux à idées ou pensées…

Des mesures très simples et qui marchent si et seulement si les employés sont mis à contribution dans le choix de ce nouvel agencement !  En bref, on passe un moment avec ses collègues à réfléchir sur la nouvelle disposition la plus à même de booster la motivation et ses performances. Cette simple astuce vous permettra de casser la routine et de changer un peu votre “point de vue” au quotidien. Réitérer régulièrement, au moins 2 fois par an.

 

Bougez ! Plus d’un quart des Français déclare ne pas avoir la possibilité de changer de poste et de bouger.

Alors proposez à vos salariés de changer de place. Cela génère bien souvent un sentiment d’écoute et provoque un effet « booster » sur leur motivation.

Attention: n’imposez pas ce changement, laissez choisir, décider entre eux. Cela n’en sera que plus bénéfique.

 

 

Faites “respirer” vos bureaux !

Les plantes sont très bénéfiques à la vie de l’entreprise, on s’en occupe, on les voit grandir, elles habillent le bureau, et nous le rendent : du bon oxygène tout au long de l’année!
Comme la musique, cela adoucit les mœurs et permet de se ressourcer.

Vous pouvez bien entendu vous occuper de tout, ou choisir de passer par l’intermédiaire de spécialistes du domaine, tels que: Aura qui propose aux entreprises de bénéficier des bienfaits de l’aquaponie au sein des espaces professionnels. Ou encore Plantez Respirez qui mesure la qualité de l’air à l’intérieur de vos locaux et vous préconise les plantes nécessaires pour un environnement sain et une meilleure qualité de vie au travail (tous les deux sont membres de la HappyTech)

 

 

 

Concentrer les efforts sur…la concentration !

Oui ! se détendre au bureau est essentiel, mais avoir la capacité de se concentrer quand on le souhaite l’est encore davantage : 39 % des Français déclarent ne pas avoir accès à un lieu pour se concentrer sur leur lieu de travail.

Plusieurs solutions : créer un espace isolé, offrir des casques insonorisant à celles et ceux qui le souhaitent, laisser la possibilité de travailler ailleurs que depuis son bureau en facilitant le télétravail et le flex-office.

 

 

 

2. Créer un espace de pause favorable à l’échange et la convivialité

Toujours selon l’étude Steelcase, pour garantir l’authenticité – l’Être Soi-même, un des principes fondamentaux est de créer des environnements informels, non contraignants, qui donnent un sentiment de « chez soi ».

Qu’il soit design ou cocon, rien de tel qu’un espace de pause axé sur la convivialité et le partage entre les employés. Un moment de pause doit être ressourçant, un moment pour souffler… pour ensuite mieux repartir ! C’est pour cela que l’aménagement de cet espace est primordial.

 

Pour commencer, un peu de couleur !

On favorise les couleurs vives, qui rendent le lieu dynamique et propice à la réflexion. De plus, on peut accrocher un tableau blanc, avec des magnets, des feutres, des affiches, pour tenir informer ses collègues du prochain repas organisé jeudi, ou encore afficher les photos prises à la dernière soirée de Noël.

Un espace où l’on se sent à l’aise comporte souvent un ou deux canapés, des chaises hautes, des tables basses… en bref, un espace où l’on pourra retrouver ses collègues à tout moment de la journée

 

Enfin, qui dit “pause”, dit “pause-café/thé”.


Pour 81%, elle favoriserait l’échange d’idées et l’entraide des salariés qui peuvent alors parler d’un problème rencontré, d’après une étude de l’institut IFOP pour Nespresso.

Beaucoup d’entreprises ont déjà fait le choix d’offrir à leurs salariés café et thés sur le lieu de travail. Tendance plus récente : la mise à disposition d’en-cas sains, bio et variés (fruits, graines et fruits secs, snack salés ou sucrés, boissons fruitées).

C’est ce que proposent des prestataires tel que Pickr à ses clients, sous forme d’abonnements sans engagement. Le maître mot étant de “créer des pauses saines et conviviales en entreprise”.

91% des dirigeants pensent d’ailleurs que la performance est directement liée à l’alimentation (selon une étude de la Riposte Verte). Mais au delà de la performance, en soignant les moments de pause de vos salariés c’est votre marque employeur que vous améliorez, impactant à la fois l’attraction, la satisfaction et la rétention de vos talents.

Ces actions sont donc à entrevoir comme un investissement sur l’image de marque et la rétention, plus que comme une dépense.

3. Renforcer la dynamique de groupe

Plusieurs actions simples peuvent aider au renforcement d’une dynamique de groupe en entreprise.

Faites entrer le sport dans votre entreprise ! 

 

 

La sédentarité est un vrai fléau en entreprise, on ne se lève plus de sa chaise ! Selon une récente étude, la pratique d’un sport par les salariés augmenterait de 6% à 9% la productivité d’une entreprise. Beaucoup de prestataires se sont en effet lancés sur le créneau de la mise en relation avec des salles de sport / des coachs.

 

Mais d’autres acteurs considèrent que le sport doit devenir une variable interne de l’entreprise et de la fonction RH pour améliorer durablement le bien-être des collaborateurs. C’est le cas de La Pause Baskets qui propose de pratiquer le sport directement dans les locaux, et en groupe, sous forme d’abonnement et en variant les disciplines.

Faites participer vos collaborateurs à des projets externes

D’après l’étude OpinionWay “Engagement pluriel”, les salariés sont 73 % à penser qu’il serait légitime que leur entreprise leur propose de s’engager dans des causes. Au travers de :

  • congés spécifiques (42 %), porteurs de projets
  • journées de solidarité (33 %)
  • ou encore du mécénat de compétences (27 %)

⇒ N’hésitez donc pas à laisser vos collaborateurs choisir le projet qu’ils souhaitent soutenir et porter. La forme la plus connue sera souvent celle de la participation d’une course running dont les dons iront à une association de leur choix.
D’autres idées émergeront probablement.

 

Evénements plus “classiques” ou connus, mais qui ont fait leurs preuves:
  • Tournoi de pétanque avec gain symbolique à la clé
  • Secret Santa (1 cadeau à moins de 5 ou 10€) à donner et recevoir
  • Afterwork / apéro : interne ou externe
  • Fêter les évènements : arrivées, départs, anniversaires ou naissances, via des gestes simples et symboliques (petit-dej, apéro, gâteau partagé, carte, ou encore la traditionnelle cagnotte)
  • Participer à une course à pied ludique accessibles à toutes et tous, telle que la Color Run

 

Libre bien entendu à l’entreprise de soutenir financièrement ou humainement toutes ces actions qui, in fine, favorisent le bien-être, le sentiment d’appartenance à l’entreprise, l’engagement et la performance de vos collaborateurs.

Et pour finir, n’oubliez pas :

“Pour s’améliorer il faut changer. Alors pour être parfait, il faut avoir changé souvent” Winston Churchill

Cet article a été co-écrit avec nos partenaires La Pause Baskets, spécialistes des pauses sport en entreprise pour améliorer la qualité de vie au travail. Vous pouvez les retrouver sur leur site : La Pause Baskets ainsi que sur leurs réseaux sociaux twitter, facebook, instagram et linkedin.

Cofounder Pickr | Happy Chief Executive Officer