Aperiri vivendum has in. Eu fabellas deseruisse mea, hinc solum tractatos vim ad, ut quem voluptua nam. Ei graeci oblique perci.

Recent Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

L'environnement de travail joue un rôle essentiel dans la performance d’une entreprise ou la productivité des salariés, pour comprendre pourquoi, il faut d’abord revenir sur certains constats clés réalisés au cours de ces dernières années :

De nouveaux rythmes et modes de travail auxquels les entreprises doivent faire face

  Tout le monde en parle : l’impact de la génération Y (ou Millenials) et de la génération Z sur le monde du travail est sans précédent depuis les 5 dernières années. Leur rapport au management, leurs visions et craintes sur la société, ont pu quelque peu inquiéter, sinon bousculer certaines structures et leurs managers. Plus important encore, leur manière de travailler. C’est bien cela qui a le plus déstabilisé les organisations : de nouveaux rythmes sont à prendre en compte ! En effet : finie la journée de 9h-18h, avec une grosse pause déjeuner entre 12h et 14h, comme c’était le cas pour les baby-boomers ou les générations X. C’est ce que décrit très bien l’agence MRY dans son étude “The New Micro leisure qui compare les modes de travail et loisirs des différentes générations :  

Journée type des baby-boomers ou génération Y

Journée type des générations X et Z

  Et la différence est flagrante : une journée de travail est beaucoup plus morcelée, mais peut dans le même temps aussi bien commencer plus tôt et s’étendre plus longtemps dans la soirée. On parle de multi-tasking, de micro-pause, de micro-leisure, tous ces éléments qui font que les journées sont aujourd’hui fragmentées, interrompues à plus d'une dizaine de reprises. Ce qui signifie également que la concentration, et potentiellement la productivité peuvent en être affectées. C’est dire toute l’importance de s’adapter pour attirer, satisfaire et retenir les talents et nouvelles générations. Certains n’hésitent pas à parler de “rébellion des millenials, comme nous le décrit Change The Work pour Pwc, qui a dû changer en profondeur et rapidement l’environnement de travail offert aux collaborateurs, afin de faire face à ces nouveaux modes de travail.  

Un impact clair de l’environnement de travail sur la performance des entreprises

Les recherches menées en neurosciences par Steelcase mettent en lumière la nécessité d’optimiser l’environnement de travail afin de favoriser la performance des entreprises.
"Pour favoriser le bien-être, il convient d’offrir aux employés une diversité d’espaces de travail, parmi lesquels ils sont libres de faire leur choix"

indique Nicolas de Benoist, membre du comité exécutif de Steelcase.

        La synthèse des recherches de l’équipe Steelcase a permis de définir six dimensions dans la notion de bien-être, qui peuvent être influencées par la conception de l’espace :
  1. Optimisme – Promouvoir la créativité et l’innovation
  2. Pleine conscience – Implication totale
  3. Authenticité – Être soi-même
  4. Appartenance – Se sentir relié aux autres
  5. Sens - Avoir des objectifs
  6. Énergie – Être dynamique et motivé
Par ailleurs, les recherches en neurosciences démontrent que pour être efficace, le cerveau d’un collaborateur doit pouvoir se concentrer, se régénérer et s’activer.  

Alors quelles actions simples et à moindre coût les entreprises peuvent-elles mettre en place pour créer un environnement de travail favorable à une meilleure performance ?

3 conseils pour améliorer votre environnement de travail :